DÉCOUVREZ L'ARTISTE

"Un artiste doit exposer, certes, mais il doit aussi s'exposer pour s'imposer et, s'il est nécessaire, exploser"
Nicolas Schöffer

Nicolai Panayotov

Né le 9 février 1956 à Sofia, Bulgarie ; 1983, diplômé des Beaux-Arts de Sofia ; 1983-1990, y enseigne la peinture ; 1990, s’installe à Paris. Figuratif, tant qu’il vit chez lui, il se libère après avoir choisi la liberté. Désormais, beaucoup des formes utilisées pour ces trophées surréalistes, imaginaires, renvoient à de grands noms, Brauner, Miré, De Chiricho, Schlemmer…, mais la construction d’ensemble ne renvoie qu’à son créateur. Monde étrange où l’œil peut scruter à loisir la complexité de ces accumulations ficelées par des tubulures lignées qui se terminent en tromblon et qui, ourlées au ombage, donnent un relief à la Léger. L’enchevêtrement d’objets et de formes marque des zones d’ombre et de lumière, des plages de superpositions et de graphismes ajoutés en graffitis de visages. Les détails sont identifiés par hasard ; l’ensemble, mouvementé, prend parfois l’allure d’un esquif avec son mât et ses voiles. L’eau revêt une grande importance dans ses compositions qui se dépouillent : elle tient lieu du liquide dont va surgir le construit, structures qui dominent les flots. Le rouge, rompant brutalement avec la blondeur tamisée et y apportant le piment qui attire, le cède à une modulation toute discrète qui souligne le grisé ou le sableux dominant. Les formes réelles sont métamorphosées en formes organiques. Il organise le désordre entre figuration et abstraction.

HAUT